Of Tess' Jewels

Of Tess' Jewels

Staffordshire Bull Terrier

Welcome to Staffiland ;)






Elevage Tess' Jewels 




Ici on vit Staffie on respire Staffie

The Original Staffordshire Bull Terrier
Athlétique, Sportif et Endurant


Notre Race de Coeur

Courage, Force, Ténacité, Endurance, Discernement, Fiabilité, Intelligence, Amour Inconditionnel …


Tess et Loïc

- I'm an Eternal Legend of Tess' Jewels -

- I'm an Eternal Legend of Tess' Jewels -

Le très beau garçon du Mariage Halféa et Chicco va rester à la maison avec nous :) C'est mon mari Loïc Voirnesson qui l'a choisi et qui en est le propriétaire.  

Nouvelles d'Inayaä of Tess' Jewels dans sa famille :)



Nouvelles
d'Inayäa of Tess'Jewels, elle a maintenant 8 mois déjà! Sa maman
l'adore et s'amuse avec elle en agility et peut être bientôt au Weight
pulling. C'est un amour de Staffette!


 

 






 ^^^^ Idylle of Tess' Jewels ^^^^




 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3

Tess' Jewels Staffordshire Bull Terrier

Tess' Jewels Staffordshire Bull Terrier










- Saving your pet with PCR -


 

The Old Original Standard - England 1935 -




The Old Original Standard
- England 1935 - 





--------------------------------------------------------------------------------


General Appearance
The Staffordshire Bull Terrier is a smooth-coated dog, standing about 15 to 18 inches high at the shoulder. He should give the impression of great strength for his size, and although muscular should be active and agile.

Head
Short, deep through, broad skull, very pronounced cheek muscles, distinct stop, short foreface, mouth level.

Ears
Rose, half prick and prick; these three to be preferred, full drop to be penalized.


Eyes Dark. 


Neck Should be muscular and rather short.


Body Short back, deep brisket, light in loins with forelegs set rather wide apart to permit of chest development.


Front Legs Straight, feet well padded, to turn out a little and showing no weakness at pasterns.


Hind Legs Hindquarters well muscled, let down at hocks like a terrier.


Coat Short, smooth and close to skin.



Tail The tail should be of medium length tapering to a point and carried rather low; it should not curl much and may be compared with an old-fashioned pump handle.


Weight Dogs 28 to 38 lbs., Bitches 4 lbs. less.


Colour May be any shade of Brindle, Black, White, Fawn or Red, or any of these colours with White. Black and Tan and Liver not to be encouraged.


Faults to be Penalized Dudley nose, light or pink eyes (rims), tail too long or badly curled, badly undershot or overshot mouths.

Form follows function...



-----------------------------        <>    <>    <>    <>        -----------------------------------

Form follows function, aesthetics follow fashion. aesthetics follow fashion. The tendency of the Stafford toward his current "Bully" conformation is strictly due to the last hundred years or so of breeding for standard "show" conformation. If the Stafford were still being used as a working pit dog, he would not be the dog that he is; and thus, not the dog I wanted. If the Space Shuttle were a Crop Duster, it wouldn't need ceramic tiles.:-) If you will look at the old pictures of Staffords that were used in the pits, they bore a striking resemblance to today's American Pit Bull Terriers. Smaller heads, deeper chests, longer muscle, etc. etc. This was strictly due to their success in the pit, not because he had a perfect bite, topline, ears, and so on and so forth.
Conformations only contribution to the working pit dog was wrestling ability. Gameness, stamina, biting ability, and conditioning were all as important if not more important than what the dog looked like. His form followed his function until we, society, decided he had no legal, moral, or ethical function. From that point on, asthetics followed fashion. Today's Stafford could be bred back to his earlier days if he were used in the pits and Champion was bred to Champion for a few generations. The resulting dogs would not look like the barrel chested athlete asleep at my feet, nor would it have many of the characteristics that make my 1997 model Staffords different from the 1897, 1797, and 1697 models.
We cannot compromise our standard. We cannot breed bad attitude into a perfect shape. The 1997 Stafford is not a working pit dog as his ancestors were. He is my companion, my child's playmate, my wife's foot warmer, and my neighbor's poodles' worst nightmare. :-)
To sum it up, our dogs couldn't be made to last 2-3 hours in a pit today, and I don't want mine to. I also don't want my little barrel chested 1997 model Staffordshire Bull Terrier athlete turning into a 65 pound 20 inch show-stopping champion that is more Bulldog than Bull Terrier. I love dogs and I love the Stafford. We serve him best by keeping to our standard, "Jim the Dandy". If you love the Stafford, don't show, promote, condone, or for any reason breed an oversized, big headed, pot bellied, 65 pound 20 inch dog for aesthetics or profit.

Form follows function - traduction by ROBERT Christine -


- Origins of the Staffordshire Bull Terrier -




- Origins of the Staffordshire bull terrier -



By Fred Phillips




The origins of the Staffordshire bull Terrier have never been told. Although books were written in the 1930’s none have ever given any description of the dog’s and bitche’s our present day dog have originated from. I know that a great deal of controvesy will start when I say; that in my opinion there was very little of the Bull Dog in the make-up of the Stafford. The only thing I think compares the Bull Dog to the Stafford is it’s courage. The old Bulldog’s were more like a Stafford than the present day Bull Dog, but it would be a NIGHTMARE to to-days Stafford breeder if his stock looked anything like a Bull Dog.


The Staffords head should be tight without wrinkle over both skull and foreface and without any sign of lippiness. A lippy dog, if fought,would be in risk of loosing half of his face in the first few seconds of any serious encounter.The essential thing is that a dogs appearance should convey his ability to do his rightful work.,even if he is never fought and only for the show.The Bull dog’s mouth is undesirable for the Stafford and the prized flews of the Bull Dog are well and truly out when it comes to the Stafford. The dish face and down face, and the head without a stop, should also be avoided.


The White English Terrier, now extinct, had all the similarities of the Stafford, other than showing great strength and power for his size. The head was as clean-cut as the Staffords but not stronge enough or as deep through enough to fit a well balanced Stafford.The head resembled a wedge, were a Stafford should resemble a half brick.The skull and foreface of the English White Terrier were parallel, to each other, thus avoiding either dish or down face, and the stop of a Stafford should be deep as it determines the size and shape of the eye, which should be round and shallow. The foreign eye shapes appear to destroy the typical expression. Ears were small and rose shape, if they were large they were cropped. The neck of the English was longer than the Stafford without the power needed. The old-timmers wanted a neck of reasonable length and great strength and demanded a crest of the neck. This permitted a wide range of vision without presenting a vulnerable target, and gave the Stafford a regal stance


The front of a Stafford is of great importance. The legs must be set in line and squarley underneath the shoulders, with the rounded briscket lying snugly between them. The legs should be straight to the pasterns, with the feet turning out a little, this is to allow the dog to brace himself on being attacked and better able to resist being thrown, or bowled over, similar to a wrestler taking a stance. The structural efficiency was of great importance to two evenly matched Staffords.Many judges admire the great bredth of chest and shoulders and large head, without determing wether the exhibit is in balance and many broad fronted dogs have what is known as a Buul dog front with no breadth of rib- cage,and no indentation behind the shoulders into the ribs. The Stafford should be nothing like the Buuldog whose shoulders appear to be just tacked with the body slung between them.


Breeders to-day are trying to breed dogs like there terrier ancestors, not like the bulldog which they are supposed to have come from.The faults which are know so noticeable came from the bulldog,not the White English terrier,and I state that the top line should be level,another attribute that is totaly unlike the bulldog,who has a pronounced dip behind the shoulders with a roached back and stern higher than the shoulder.We do not want the straight stifle and hock of the bulldog. When the Stafford is veiwed from behind, the hind legs should be straight in line from hip to foot, again the shape of the terrier with the bone of the bulldog, and without the cowhocks, which were such a feature of the bulldog.

The Stafford is or should be a strongly built compact dog, and the one’s termed very square are of the ideal type.The rib cage should extend for a good two thirds of the body,with a very short space between the last rib and the hind quaters. This correct conformation gives that charictoristic devil-may-care gait that is so different to other terriers, which have narrow shoulders and rib-cage and slightly longer back, making there movment like an articulated truck. Hence all that desired compactness is lost. The Stafford strike one as jaunty and very light on his feet, despite his stronge build. He should never appear to be ponderous or give the impression of which is found in the bulldog ‘cloddy type dogs’. Terriers which we which we can persume to be part of the Staffords make up and similar to the Manchester would have been similar in type to the English white terrier the main difference being the colour. Liverand black and tan were not to be encouraged. A black bull dog is never seen,as the bulldog’s standard bars this colour. Therfore if the Stafford came from the white English terrier and the bulldog, how did the black Stafford originate?.After looking back at what was supposed to be the main ancestors of the Stafford, one can only assume that other breeds were also involved in his evalution. Having examined the origin of the Stafford, one moves on to his charicteristics, and it is from the past history the modern day dog inherits his charicter of indomitable courage and high itelligence, his great affection for his freinds, family, children and his total trustworthy stability makes him the foremost all purpose dog.


The Stafford is not indiscriminately aggresive towards other dogs, but if challenged usually responds with eager and brisckness and his memory is long. If he is attacked by a dog of another breed he will harbour an intence dislike for that breed in or out of the show.





ORIGINES DE LA RACE - 
COMMENT TOUT A COMMENCÉ

 Adapté d'un article original par BILL BOYLAN

- Sur la photo, en face, en 1939, avec Ch.. Jeu Laddie, née en Janvier 1936 (BoB Crufts, 1938) et Emden Challenger, né en Mars 1937).

Le Cradley Heath Club a été formé au niveau des Guns vieille croix »(ci-dessus) où les hôtes étaient M. et Mme Joe et Lil Mallen. Je sais que Joe a affirmé que tandis que sa femme était le titulaire de permis, il était lui-même juste un client. Le but de la manœuvre était d'être en mesure d'appliquer au Club Canin pour "Staffordshire Bull Terrier à être reconnus et acceptés comme une race séparée en vertu des règles du Club Canin."

Au cours de 1933, Staffordshire Bull Terrier ont été mentionnés dans «Nos chiens» après un article paru dans John Bull sur les chiens de combat des mineurs. Une lettre a paru dans ce journal au sujet de ces chiens qui n'avaient pas de pedigree écrit. Il était tard, en 1934, qu'un réel mouvement a été faite quand une lettre est apparu dans «Nos chiens» de Stewart Poole de Tipton, qui a demandé à quiconque s'intéresse à la formation d'un club pour Staffordshire Bull Terrier à communiquer avec lui. Je l'ai fait, mais malheureusement, il n'a reçu que neuf réponses de sorte qu'il a été décidé d'attendre un certain temps et utiliser «Nos chiens» pour souligner les betterings au sujet de cette race merveilleuse qui avait pris beaucoup de raison bâton de la mauvaise publicité des jours les combats de chiens .


Environ trois mois plus tard, Joe Dunn a vu Joe Mallen (photo ci-dessus avec un coq de combat et «Stowcote Pride ') au travail et lui a demandé s'il serait utile à la formation d'un club et pourrait qu'une réunion soit organisée à prendre place à« La Cross Guns »et de solliciter un petit nombre de ses habitants à devenir membres pour cinq shillings. Mme Mallen donné son accord et la réunion a été rapidement organisé au cours de laquelle étaient neuf ou dix heure actuelle, l'un d'eux Mme Mallen prêté l'adhésion cinq shillings! J'ai ces noms, trois membres du groupe étaient Fred Silvers qui possédait l'original "Queenie", Jack Shaw qui possédait «Jim Dandy" et Harry Pegg qui possédait 'Fearless Joe ».

Le premier Cradley Club Show (ci-dessus) a eu lieu à la suite de cet événement et a eu lieu neuf semaines plus tard, l7 Août, 1935 avec M. HN Beilby en tant que juge.Tous les chiens notables de cette époque étaient là, tels que «Jim Dandy" (ci-contre) dont la norme d'origine a été pris principalement, «Cross Guns Johnson,« qui six mois plus tard obtenu le premier prix pour Meilleur de Race à Crufts, 'Fearless Joe, «son fils» Vindicatif Monty' (le premier) et moi-même "Lad jeu». Chez les chiennes, étaient «Brave Nell», «Queenie», et du Nord, «Lionne». Les prix ont été décernés: le chien ouvert et Best in Show "Jim Dandy,« 2, «Lad jeu, 3 ',' Cross Guns Johnson,« Res. était «vindicatif Monty,« Ouverte Femelle 1, «Brave Nell, 2, 'Queenie,« 3, «Lionne», Res. «Lass Victorieux. Des prix spéciaux autres que pour le meilleur chien et la chienne étaient mieux pour le gagnant le deuxième prix et le meilleur sur quatre ans ont été attribués à "Lad jeu».

Crufts 1936 a été un autre événement important pour Stafford, comme ce fut le première fois que notre race avait été le point de vue là, et beaucoup d'attention a été accordée par un homme qui a entendu tant de choses sur ces chiens dans le passé. M. Joe Dunn, le secrétaire du club et fondateur a été choisi pour juge. Il a fait M. Joe Mallen du «Cross Guns Johnson 'Best of Breed et« Frère de Looe "salope Tom bringé Murs meilleure femelle. Il est triste d'annoncer que le chien est mort peu après et n'a laissé aucune descendance. Ce fut une tragédie qui aurait pu être évitée, et sans doute entraîné une grande perte pour nous en tant que race.


Le prochain grand événement qui aura lieu a été un spectacle très bien médiatisé nommé Dog Show Wembley National tenu en conjonction avec le tournoi de chien étoile. (Le journal londonien Evening Star). Ce spectacle a été gérée par M. Leo Wilson, un grand nom dans la presse chien et un juge dans le monde entier. La date, 2 Octobre 1936, et deux classes ont été donnés Stafford, dont l'un avait 24 entrées, et tout le nom de chiens bien connus ont été inclus.

Je me souviens bien l'arrivée de l'entraîneur Cradley avec ces chiens à la Voie de Wembley. Je me demandais comment ils s'étaient passées sur le chemin comme ils étaient tous dans une ambiance animée et a réussi une miette sur les bancs. Deux prétendants étaient Jack Barnard 'Barham »et« Drap d'or. " Jack avait alors acheté "Jim Dandy" et lui avait là, avec ses autres. Le bien connu polyvalent, Jas M.. Saunders, était le juge pour Stafford et pour son meilleur chien et Meilleur de Race est un nouveau venu à nous dans «Bocking-Joseph bringé bonne Miss Joan Elliott au deuxième 'Game Lad». Meilleur chienne était ma propre «Timyke-moutarde», qui a été engendré par «Lad jeu». En ce moment, Joe et Lil Mme Mallen étaient devenus nos amis, et ce au fil des ans dans une véritable affection, mais avec la perte de Joe Cross Guns Johnson semblait hors de choses et des événements, mais il est bientôt devenu un chien bringé jeune enregistré comme «le projet de loi sur le jeu qu'il a ensuite vendue à Dan Potter. Ce chien a remporté Meilleur de Race à Crufts 1937 sous Phil Dee.

Cependant, le 25 mai de la même année, «Gentleman Jim» (ci-contre) est né, élevé par Jack Dunn et engendré par «Brindle Mick,« qui était le chien-fondateur de la célèbre M-ligne, et accessoirement, il a été frère de 'Cross Guns Johnson. Cela a été très satisfaisante pour Joe et il l'a aidé plus de sa malchance précédente. Ceci s'est avéré ce qui devait être un second départ bonne, comme l'histoire l'a prouvé. Plus tôt, le 1er Janvier 1936, j'avais aussi donné naissance à une portée qui incluait un chien bringé qui je me suis inscrit en tant que 'Game Laddie, «qui plus tard est entré pour la Crufts 1938 à laquelle« Gentleman Jim »spectacle a été inscrit dans la classe chiot. Il a été fait le meilleur chiot dans Stafford spectacle, tandis que 'Game Laddie »a été faite Meilleur de Race. Le juge était M. HN Beilby. Bien sûr, il est bien connu que «Jim» a été le premier champion de notre race, en fait, lui et 'Laddie »étaient les chiens champions ne doivent être effectués, avant-guerre.

C'est, je suppose, est de savoir comment tout a commencé, et a commencé à croître en tant que seconde formation était de notre société sud-même, dont le premier spectacle a eu lieu le 1 mai 1937, le juge étant le bien connu polyvalent M. Jas. Saunders, qui a eu une entrée de 76 faite par 21 exposants. Il ya maintenant de nombreux clubs Stafford en Grande-Bretagne et d'autres dans de nombreuses régions du monde. Je suis certain que, pour Staffords avoir atteint un tel royaume grande popularité de ce début minuscule au milieu des années trente est un exploit remarquable et presque incroyable d'enregistrement vaut bien.


Colour by Alec Waters (Ashstock)






- COLOUR CONUNDRUM IN THE U.K. -


                                                                                                                         

Some while ago I wrote an article about the gradual disappearance, or rarity of the S.B.T. traditional colour of Brindle, that is the Brindle of varying shades, i.e. red, fawn, mahogany, tiger, and all of the different shades of these colours. It seems to me that in time I, or perhaps someone else, will be writing a similar article about the rarity or the decline of the Red, at least in the show ring. 
I will endeavour to explain, at a recent S.B.T. Championship Breed Show, I noticed that only one Red was present in both the Open dog and bitch classes, the rest were black and dark brindles, (in classes of well over 25 exhibits), and most of the main awards were won by Dark Brindles, this situation is becoming common practice at many shows, in fact people now regularly comment on the number of dark and black brindles who seem to win most or many of the prizes, and, at many shows, the line up for the challenge for the Challenge Certificates, consists mainly (sometimes all of them) with dark and black brindles. 

The question therefore, has to be asked, why is this, why are dark and black brindles becoming a greatly dominant force in the show ring, and why has the traditional brindle (in the showring) almost disappeared, and now the Reds seemingly losing popularity? 

I have discussed this matter for some time, with various people, and a number of reasons and observations are offered, i.e. 



1/ Breeders of dark or black brindles (and never ever owned or bred Reds) can only see or understand dark or black brindles 
when they judge this breed. 

2/Dark or black brindles are easier to assess (!) 

3/ The reds are not good enough (!) 

4/ The brindles are superior. 

If the first two solutions are correct, then I can only reach the sad conclusions that this breed is in serious trouble! 
And exhibitors who exhibit red dogs are being swindled out of their entry fees! Surely if everyone pays the same entry fees then 
everyone is entitled to the same consideration, or perhaps it should be made perfectly clear to all in the schedule, that 
Mr. Bloggs, (or Mrs. Bloggs) the judge, will only look at,and only place the dark and black brindles, and will ignore or disregard 
the colours that he (or she) does not like or understand! 

At least exhibitors with Reds would not have to waste their time and money in entering under such judges! But there can 
be no doubt that such judges do exist, but the reason why these judges possess this attitude is beyond my comprehension. 



The third reason I cannot except, while agreeing that there are a very large number of excellent quality Dark and Black 
Brindles being exhibited, but nevertheless we have seen, at times, quality reds standing down the line behind black or 
dark brindles that do not possess the same qualities as those particular Reds. 

The third and fourth I cannot except, but I believe that there is some confusion about quality and quantity, the plain fact 
is that the Dark and Black Brindles have become extremely popular, and that there are many more Dark and Black Brindles 
bred, and not nearly so many Reds. In fact I am always being requested for Red bitches, which only proves my point that 
quality red bitches are becoming hard to find, and in fact people who like Reds often wait months to obtain one. 



However, we can continually speculate about the possible reasons, but if this situation continues, our breed could develop 
problems of coat colour. If breeders continually breed Dark or Black Brindles to other Dark or Black Brindles the more dominate 
this colour will become. Carried to extreme limits, the main or only colours of the S.B.T., in say 20 years time, will be Dark or 
Black Brindle.instead of the attractive diversity of colours we have at the present. 

As I have written in previous articles (which I hope that my faithful reader found interesting) there are over 30 colours and 
combinations of colours in this breed, a situation that must be envied by some other breeds. 

I have seen litters in the whelping box with various colours, there could be a Red, or two, a Red or Fawn Brindle, and a 
variety of shades of Dark Brindles, often the result of breeding Reds to Dark Brindles or Brindles. 

The most important point here is the fact that Dark Brindles will only produce Dark or Black Brindles, (if there is no red 
background in either of the Sire and Dam,) and no other colour, except of course when mated to a Red, when then we 
may see the variety of colours, i.e. Reds, Dark Brindles, and Traditional Brindles! 

Therefore, we can clearly see the great importance of the Red colour in breeding, if we are going to keep all the various 
colours, if we do not appreciate or value this colour, then there can be no doubt about the final outcome. 

There are of other vital reasons in keeping our valuable diversity of colour, firstly the Pigmentation factor, (i.e. intensity 
of colour, and markings, black toenails and eyerims, etc.) There can be no doubt that the mixing of colours considerably 
helps to keep or improve pigmentation. Continual breeding of Red to Red, or Dark or Black Brindle to Dark or Black Brindle 
will only result in the eventual deterioration of good pigmentation. I have seen poor pigmentation in all colours, because 
of such breeding, the signs are all too obvious, grey noses, washed out brindles (often refered to as Blues), grey eyerims, 
with ‘spectacles’, lack of hair inside the thighs, white or fawn toenails, and so on. 

Another obvious reason for the mixing of colours in our breeding, is that it helps to improve or keep the correct texture of 
coat, dogs from mainly Dark or Black Brindle breeding sometimes have harsh coats, mainly along their backs, whereas dogs 
from mixed colour breeding usually have close coats of the desired texture. 

At this juncture I would make it clear that I like and admire the Dark and Black Brindles, and had the fortune to have ‘made 
up’ 3 Dark Brindle Champions, but I also like and appreciate the Reds! 





Colour breeding : 

The following GENERAL ( or GUIDE LINES) rules of colour breeding are as follows 

Red to red produce only reds, 

Red to Dark Brindle, produce reds, traditional brindles of various shades, dark brindles 

Dark brindle to Dark Brindle (if one or more of the parents of the pair is red) produce, 

Reds and dark brindles, and possibly red or fawn brindles. 

Black brindle to black brindle, produce only black brindles 

Traditional brindle (any brindle carrying red) to any kind of brindle, produce reds, various shades of brindle 

White to white, produce all whites with various small markings. 

It is important to note that the colour of the parents of the mating pair, play an important part in the colour of the puppies. 

White to any solid colour often produces solid colours and/or pieds 



ALEC WATERS (ASHSTOCK)


- Infection Urinaire chez le Chien -

- Infection Urinaire chez le Chien -

Lorsque des bactéries pénètrent dans l'urètre ou la vessie, une infection des voies urinaires, ou infection urinaire, peut se développer. L'urètre est le tube qui transporte l'urine de la vessie à l'extérieur du corps où il est expulsé. Une infection urinaire peut être très douloureuse. Les symptômes sont plutôt faciles à repérer, et si elle est décelée à un stade précoce un vétérinaire peut effectuer un test simple. Si une infection urinaire n'est pas traitée pendant trop longtemps, elle peut être mortelle pour le chien.

Quels sont les symptômes des infections urinaires canines?

Lorsque vous recherchez des infections canines et les symptômes urinaires, il existe un certain nombre de symptômes spécifiques:

Mictions fréquentes (généralement dans des endroits inhabituelles)
Epuration de la miction difficile (le chien peut pleurnicher ou japper tout en essayant d'uriner)
Besoin fréquent d'uriner quelques gouttes * de sang dans l'urine * urines troubles
Lèche constamment les parties génitales
L'urine est très malodorante
Une apparente incapacité à contrôler la miction
Le bas de l'abdomen tendu (près de la zone de la vessie)
Fièvre
Abattement

Quels sont les traitements d'infections urinaires canine?

Selon la cause réelle de l'infection, des antibiotiques peuvent être prescrits pour traiter l'infection. Il existe également certains traitements à base de plantes et homéopathiques sur le marché et sont destinés à traiter les symptômes ainsi que les causes des infections urinaires canine.

- La Dentition du Chien -



-------------------------------        <>    <>    <>    <>        ----------------------------------

Le chiot possède 28 dents, le chien adulte possède 42 dents selon la formule dentaire s
uivante: 


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.

Le nombre de molaires peut varier selon la longueur de la tête du chien.
Les dents ne sont pas à croissance 
continue.



Arrow Incisives

Les incisives chez l'adulte sont au nombre de 12 : 6 à chaque mâchoire et 3 de chaque côté. Elles ont reçu les noms particuliers de Pinces, Mitoyennes et Coins. [/img]

Les pinces sont placées près de la ligne médiane, l'une à gauche, l'autre à droite, les mitoyennes en dehors des pinces, enfin les coins en dehors des mitoyennes.
Les incisives supérieures sont un peu plus volumineuses que les inférieurs et se placent légèrement en avant de celles-ci.
Leur dimension augmente des pinces aux coins.


Racine : longue et aplatie d'un côté à l'autre.
Couronne : son bord libre est découpé par 1 ou 2 échancrures en 2 ou 3 lobes, cette production s'appelle "le trèfle" ou "fleur de lys".
A la mâchoire supérieure les incisives sont pourvues de 3 lobes.
A la mâchoire inférieure le lobe latéral fait défaut.


Arrow Canines

Elles sont très fortes aussi bien chez la femelle que chez le mâle.
Elles sont implantées très près des coins.
Lorsque la mâchoire est fermée la canine inférieure se place en avant de la supérieure entre celle-ci et le coin.
La couronne a une forme conique.
Elle est recourbée vers l'arrière.


[img][/img]

Arrow Molaires

Les molaires se placent immédiatement après les canines (pas d'espace interdentaire). Elles sont de volume très inégal.
La première qui apparaît vers l'âge de 4 à 5 mois, est une dent permanente.
La 4ème à la mâchoire supérieure et la 5ème à la mâchoire inférieure s'appelle la dent carnassière.


La dent carnassière domine les autres par son volume, sa racine comporte 3 productions coniques divergentes.
Sa couronne très large est garnie de pointes coupantes.


Les molaires situées en avant de la carnassière s'appellent précarnassières: elles ont une couronne coupante. Celles situées en arrière de la carnassière appelées dents tuberculeuses ont une table dentaire bosselée.



Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
[/img]

EVOLUTION D'UNE DENTITION DE CHIEN


Arrow Eruption des dents de lait :

- Canines : 20 jours
- Coins : 25 jours
- Mitoyennes : 28 jours
- Pinces : 30 jours


Arrow Eruption des dents permanentes : 

- Incisives : Pinces 4 mois
Mitoyennes 4,5 mois
Coins 5 mois

- Canines : 5 mois


- Prémolaires : 1ere 5 mois
2eme 6 mois
3eme 6 mois
4eme 5 mois

- Molaires : 1ere 6 mois
2eme 7 mois 
3eme 7 mois


Arrow Nivellement (usure) des dents

L'usure des incisives commence par le lobe médian et se poursuit en nivelant le bord libre de la dent. Le nivellement des incisives et des canines permet de déterminer l'âge du chien. L'usure des molaires est moins caractéristique et moins prononcée.

[img][/img]

Arrow Nivellement des incisives et des canines

- Pinces inférieures 1,5 ans à 2 ans
- Mitoyennes inférieures 2,5 ans à 3 ans
- Pinces supérieures 3,5 ans à 4 ans 
- Mitoyennes supérieures 4,5 ans
- Coins inférieurs, canines inférieures (légèrement) 5 ans
- Canines inférieures émoussées 6 ans
- Pinces inférieures usées jusqu'au collet 7 ans

- Les Diarrhées chez le Chien -



 --------------------        <>    <>    <>    <>        ---------------------



- Les Diarrhées chez le Chien -




Les diarrhées chez le chien peuvent être d’origine parasitaire, virale, 
bactérienne ou alimentaire. 
Le cas le plus classique est celui du chien qui a mangé une saleté dehors.
Ce type de diarrhée ne s’accompagne pas de fièvre ; l’animal reste vif et s’alimente toujours. Une diète doit être mise en place. 
Les diarrhées parasitaires se traitent avec des vermifuges pour supprimer la cause. Mais les plus inquiétantes sont les diarrhées bactériennes et virales. 
Dans les accès de diarrhée aiguë, l’état général de l’animal est atteint. Il est très abattu, a de la fièvre et ne s’alimente plus. Le ventre est gonflé et douloureux.
Des bruits intestinaux sont audibles. L’origine est souvent virale, mais il peut aussi s’agir d’affection du pancréas. 
La diarrhée est responsable d’une fuite d’eau et de sels, entraînant une déshydratation, un déséquilibre hydro électrolytique (du fait de la chute du sodium et du potassium), ainsi qu’une perte des vitamines hydrosolubles. 
Il convient donc de mettre au repos le tube digestif par une diète hydrique de 24 à 48 heures, suivie d’une reprise très progressive et très modérée de l’alimentation pour chien.

Trois circonstances de nature alimentaire peuvent entraîner des diarrhées :

 - un changement brutal de régime, lors du sevrage ou à l’occasion de l’introduction   de toute ration nouvelle.
 - une surcharge alimentaire : les repas trop importants entraînent des indigestions gastriques, des mauvaises digestions dans l’intestin grêle, des dysmicrobismes dans le gros intestin.
 - un excès de glucides ou de protéines résistant aux enzymes et non digestibles.

Diarrhées par changement brutal de régime:

Tout changement de régime doit s’effectuer progressivement. 
Pour éviter la « crise du sevrage », il faut préparer le chiot dès l’âge de 2 à 3 semaines, et substituer progressivement l’aliment au lait maternel sur une période de 3 semaines.
Plus tard, la « diarrhée du lendemain », consécutive à l’ingestion d’un aliment inhabituel pour le chien, s’explique par le fait que l’équipement enzymatique et microbien du tube digestif était prévu seulement pour assimiler la nourriture coutumière, et n’a pu traiter correctement le nouvel aliment. Une période de 4 à 5 jours est nécessaire pour que le système digestif prépare une réponse adaptée. Lors d’un changement d’alimentation, il faut donc intégrer la nouvelle ration à l’ancienne en inversant petit à petit les proportions de l’une et de l’autre sur une dizaine de jours.

Diarrhées par surcharge alimentaire:

Une ration trop importante entraîne des troubles digestifs, car l’estomac n’est pas apte à traiter autant de nourriture en une seule fois. La surcharge gastrique a trois conséquences :
- le syndrome de dilatation-torsion
- une mauvaise prédigestion
- une vidange massive dans l’intestin grêle d’aliments mal préparés. On veillera à éviter les surcharges en ne donnant pas au chien plus qu’il n’a besoin.

Diarrhées chroniques:

L’animal fait des selles normales, puis des selles diarrhéiques récidivent mais son état général n’est pas modifié. Il mange. L’origine est souvent un problème d’assimilation ; un examen des selles s’impose.
Dans le même temps, il faut fournir au tube digestif un aliment hyper concentré et hyper digestible qui subvienne aux besoins de l’animal. 
Concernant l’administration de la nourriture, on fractionnera la ration en nombreux petits repas répartis sur toute la journée afin de régulariser le transit et de permettre une meilleure digestion enzymatique. 
Pour ce qui est de la qualité de l’alimentation, on préférera la viande rouge crue, qui reste longtemps dans l’estomac et sera facilement digérée, ainsi que les œufs cuits et les yaourts.
On diminuera la cellulose 86 pour améliorer la digestibilité de la ration et on augmentera la proportion de riz, en le faisant bien cuire. 
Lorsque ces mesures ne suffisent pas, et avant de recourir à un traitement médical, on peut essayer de mettre en place une alimentation diététique anti laxative ; l’eau de boisson ou l’eau utilisée pour humidifier les aliments pourra être remplacée par l’eau de cuisson du riz.

À noter : l’addition d’enzymes pancréatiques à la ration une demi-heure avant le repas peut faciliter la digestion.

Mesures à prendre en cas de diarrhée du chien :
- Diète hydrique de 24 heures
- Reprendre l'alimentation très doucement
- Fractionner la ration quotidienne en petits repas
- Favoriser la viande rouge crue et le riz très cuit
- Utiliser l'eau de cuisson du riz comme eau de boisson ou d'hydratation des aliments

- Alimentation Barf -

 --------------------------------        <>    <>    <>    <>        --------------------------------


- J'aimerai débuter l'alimentation à base de viande cru, Barf.

Comment faire? -


J'ai un chien adulte, comment faire ? Dois-je lire un nombre impressionant de documents et peser minutieusement chaque ingrédient composant une ration ?

R: Le slogan qui veut que chaque repas soit équilibré ne pouvait émaner que de spécialistes du marketing au service des fabricants de croquettes. C'est d'abord impossible et ensuite inutile. 
Un régime alimentaire doit être équilibré dans la durée, c'est à dire sur deux à trois mois. Le pesage de chaque ingrédient qui compose la ration ressort de la logique des fabricants de croquettes ; c'est inutile et inapplicable. 
Au bout de quelques jours voire de quelques semaines, vous ne regarderez même plus votre balance.

Nourrir son chien naturellement, à base de viande crue n'est pas compliqué. Il vous suffit de connaître le poids de votre chien.

Non seulement c'est simple mais les ingrédients sont faciles à trouver.


Ration journalière : entre 2 et 4% du poid du chien

viande 
os charnus 
légumes 
fruits
huile 
vinaigre de cidre de pommes 
mélange herbes/algues
oeuf


Comment débuter :

Laisser jeûner 24 ou 48 heures le chien pour lui permettre de se vider puis départ.

L'idéal est de commencer avec de la viande blanche : poulet ou dinde émincée et des carottes crues réduites en purée + huile + vinaigre de cidre + mélange herbes/algues. 



Exemple pour un chien de 30 kg



Ration journalière (moyenne) 3% = 900 g 

Supposant que ce chien a droit à deux rations par jour, cela pourrait donner: 

Matin : 450-500 g viandes + légumes + suppléments 
Soir : 450-500 g d'os charnus ( cous de poulets, cuisses de poulets etc)

Il est préférable de s'en tenir à ce menu durant les premiers jours, ce qui permet à l'organisme du chien de s'habituer progressivement à ce type d'alimentation.

Puis, introduire successivement d'autres viandes et ensuite les abats. 


Le choix des viandes est très vaste :

boeuf, veau, agneau, lapin, poulet, canard, dinde, oie, gibier.

En Australie, les barfers donnent même du kangourou.

Le mix de légumes doit être composé de :


50% de légumes à feuilles vertes (toute les salades vertes, pissenlits, cardes, blettes, branche de céléri, fenouil etc.) 

et 50% de légumes racines (carottes, radis, betterave ainsi que courgettes, concombre, bulbe de fenouil)


Huiles :

Les huiles végétales doivent être de "première pression à froid" : 
Olive, bourrache, lin, colza, chanvre, poisson etc. 
excepté l'huile d'arachide qui ne devrait pas être utlisée (sources allergènes).


Dosage par jour:


Mix de légumes en quantité relativement modeste : 
- 1 CS (cuillère à soupe) bien remplie par 10 kg de poids du chien. 

Huile: 
- 1CT (cuillère à thé) par 10 kg de poids du chien. 



Abats :




Ils seront donnés pour leur richesse en vitamines dès que le chien sera habitué à sa nouvelle alimentation crue.

Le choix est vaste :

coeurs de : poulet - dinde - canard - boeuf - veau 
foies de : génisse - boeuf - agneau etc. 
rognons 
et naturellement la fameuse panse verte qui deviendra rapidement leur plat préféré.

Par semaine : 
- 2 à 3 repas d'abats en variant entre les abats musculaires et les foies. 






Oeufs :




: 2 - 3 oeufs crus avec la coquille réduite en morceaux très fins.



------------------        <>    <>    <>    <>        -------------------

Chiot

Puis-je nourrir mon chiot à base de viande crue ?

Merci pour cette question. En nourrissant votre chiot à base de viande il va devenir superbe en pleine maturité

Est-ce que le chiot a besoin d'une alimentation spéciale ?

Qu’il soit chiot ou adulte un chien reste un carnivore, ils sont adaptés pour extraire les éléments nutritifs essentiels que la viande crue leurs offre, le ratio entre chaque aliment est l'idéal pour le système du chien. En cuisant le repas de votre chien, il sera beaucoup plus difficile d’arriver à une stabilité alimentaire et à lui offrir tout ce dont il a besoin sans manque, ni surplus.

Les fabricants nous proposent de la nourriture dans un emballage aux couleurs attirantes arborant des animaux prospères. On vous promet qu’elle contient de la viande et des légumes. Les fabricants d'aliments industriels ont inondé les consciences du fait que les chiots ont besoin d'une alimentation spécifiquement adaptée à leurs besoins, ce sont malheureusement des artifices pour le public. 

Un chiot, de taille respectable doit grandir lentement pour lui permettre de former correctement son ossature, ligaments ainsi que la musculation. Avec une alimentation naturelle à base de viande crue (BARF), le chiot dispose d'une nourriture de haute qualité permettant de remplir cette condition absolument indispensable.

Que dois-je donner à Barfi et comment puis-je débuter pour nourrir mon chiot ? 

Les ingrédients sont naturellement exactement les mêmes que pour un chien adulte:



viande 
abats (coeurs, rognons, foies, panse verte) 
os charnus 
légumes 
fruits
huile 
vinaigre de cidre de pommes 
mélange herbes/algues
oeuf

Un chiot en pleine croissance a des besoins accrus. Sa ration journalière fractionnée en trois repas est entre 4 et 6%. Le Dr. vet. Ian Billnghurst parle même de 10% ce qui est un peu généreux. 



Comment débuter?



Un chiot ne doit pas jeûner. Il suffit de sauter un repas et c'est le départ : 

Idéalement avec de la viande blanche (poulet/dinde émincée) et carottes crues réduites en purée + huile + vinaigre de cidre + mélange herbes/algues.



Exemple pour un chiot de 4kg, âgé de 8 semaines :


Ration journalière:  6% = entre 240 et 250 g 
A cet âge, un chiot a besoin de 3 repas pas jour, jusqu’à environ 6 mois.


Matin : 75 g viande + légumes + suppléments 
Midi : 75 g composition identique mais sans huile ou herbes. 
Soir : 100 g d'os charnus (cou ou cuisse de poulet)


Les premiers jours, il est préférable de s'en tenir à ce menu, ce qui permet au chiot de s'habituer en douceur ; puis introduire peu à peu d'autres viandes et légumes et les abats. 

Le choix des viandes est très vaste : boeuf, agneau, lapin, poulet, dinde, caille, bison, chevreuil, orignal, wapiti,... et en Australie les barfers donnent même du kangourou.



Le mix de légumes devrait être composé de :

50% de légumes à feuilles vertes : toutes les salades vertes, pissenlits, cardes, blettes, céléri en branche, fenouil etc.
et 50% de légumes racines : carottes, betteraves, radis ainsi que courgettes, potiron, concombre, bulbe de fenouil etc.



Huile :

Les huiles végétales doivent être de *première pression à froid* : 
Olive, bourrache, colza, lin, chanvre et poisson 
Éviter l'huile d'arachide.



Dosage :



Mix de légumes : 1 CS (cuillère à soupe) bien remplie par 10 kg de poids du chien. 

Huile : 1 CT (cuillère à thé) par 10 kg de poids du chien. 




Abats :

Ils seront donnés pour leur richesse en vitamine dès que le chiot sera habitué à son alimentation naturelle crue. 

Le choix est vaste : 
Coeurs de : poulet, dinde, boeuf, veau. 
Foies de : génisse, agneau, veau, volaille. 
Rognons et naturellement, la fameuse panse verte qui deviendra rapidement leur met favori. 

Par semaine : 
- 2 à 3 repas en abats en variant les abats musculaires et les foies 



Oeufs :

- 1 à 2 oeufs crus avec coquilles réduites en morceaux très fins.

- La levures de bière -

- La levures de bière -

La levure de bière est excellente pour les humains mais aussi pour les animaux.


La levure de bière contient des protéines, de la lécithine, des acides
aminés les plus essentiels à votre corps, un détoxicant et antioxydant
puissant, le glutathion, des sels-minéraux et des oligo-éléments, des
vitamines dont le groupe complet de vitamine B, de la provitamine D.
C'est un des rares aliments qui conti
ent autant d'éléments bénéfiques pour notre organisme.
C'est un complément alimentaire de grande qualité. (source levure de bière.com)


La levure de bière contribue à une amélioration de l'état général,
augmente la résistance aux infections et améliore l'état du pelage et
favorise une peau saine.
On l'utilise lors de la convalescence d'une maladie ou à l'occasion de la mue.

Elle éloignerai même les puces et certaines personnes donnent pour
conseil d'appliquer de la levure de bière en paillette sur le pelage de
votre chien.

Faites faire à votre animal une cure de levure de
bière en mettant 1c. à café de levure en paillettes pour le chien et
1/2c. à café pour le chat sur sa nourriture.
Faites le deux fois par
semaine pendant un mois, c'est surtout efficace en cas d'état
fragilisé, de diarrhée ou lorsqu'ils vieillissent.
Elle convient aux chats et aux chiens sous forme de poudre ou de comprimés.

Il n'y a aucun danger et vous pouvez par exemple lui donner un comprimé
chaque matin. Cela deviendra une habitude pour lui et certains en
raffolent même.
(source naturaurore
.com)

- Les bienfaits de l'huile de saumon pour nos chiens -


L'huile de Saumon Sauvage est un Excellent Complément Alimentaire pour nos Chiens


Au cours de la vie de nos chiens, certaines périodes ou certains évènements peuvent mettre leur état physique, défenses immunitaires,...à rude épreuve. L'huile de Saumon peut être un allié de taille:

Pour les Problèmes de peau (eczéma...),  Pour la Beauté du poil (brillance...),  Pour le Renforcement des articulations, En traitement préventif,  Lors d'Activité physique intense,  En Période de froid,  Pour une Femelle en gestation et en lactation,  Pour un animal  Fragilisé ou ayant un Appétit difficile.


Intérêts Nutritionnels :


  • Apport énergétique
  • Favorise la fertilité en stimulant la synthèse de sperme et d'ovocytes
  • Diminue les risques cardio-vasculaire
  • Régule les concentrations de triglycérides et de cholestérol sanguin
  • Lutte contre l'hypertension vasculaire
  • Diminue les problèmes d'arthrite rhumatoïde
  • Régule la fonction adrénaline (régulation du stress)
  • Stimule les fonctions immunitaires
  • Effet anti-inflammatoire
  • Limite les phénomènes d'agrégation plaquettaire
  • Optimise les fonctions normales du cerveau et neuronales
  • Accentue les fonctions de la vision et de l'ouïe





Activités Sportive et Loisirs - Partagez des moments Magiques à deux -



Votre  Staffie est un chien Sportif, Courageux, et très Proche de vous, qui ne demande qu'à vous faire Plaisir et passer le plus de Temps Possible à vos côter.
Toutes ces Qualité qui lui sont propre feront de lui un partenaire idéal pour toutes ballades, randonnées, activités sportive en tout genre et ne feront que renforcer votre Complicité et votre Communication pour Encore et Toujours plus de Merveilleux  Moments Partagés avec votre Titi ;)

Voici quelques activités que nous vous conseillons, dont certaines que nous pratiquons nous-même avec nos Tchoupi : 


- Le Fly Ball -


Le Fly Ball est apparu vers la fin des années 1970. Cette activité, où plutôt ce sport canin est surprenant ! Basé sur l’enchaînement de saut et l’attrait de la balle, ce sport devient très vite populaire dans le monde. Il donne lieu à des compétitions officielles. Celles-ci s’organisent partout dans le monde. La Grande-Bretagne, la Belgique, les Etats-Unis, les Pays Bas font des concours où deux équipes de quatre chiens s’affrontent simultanément sur deux parcours parallèles.


Ce sport commence par des débuts difficiles en France pourtant c’est une activité ludique sympathique et amusante. Il est souvent proposé dans les clubs comme un jeu canin. Cette discipline est ouverte à tous les chiens, mais aussi à tous les maîtres.

C’est une activité spectaculaire !


Cette discipline doit se faire dans la rapidité et un bon rapport de balle. Il peut séduire un large public car pas besoin de courir aux côtés du chien, ce qui rend ce sport accessible aux personnes âgées ainsi qu'aux personnes handicapées et pour son compagnon l'occasion de faire un minimum d'exercice physique.
Ce sport possède donc de nombreux avantages : c'est un jeu simple et très peu technique qui ne nécessite pratiquement aucun dressage, le chien subissant plutôt un conditionnement. Il faut que le chien soit suffisamment motivé par la balle.
Le plus difficile à enseigner au chien est d'appuyer sur la pédale afin d'en faire sortir la balle pour qu’il puisse la prendre au vol d’où son nom : fly ball = balle au vol.


LE PRINCIPE DU FLY BALL EST SIMPLE

Il s'agit d'une course de relais à une vitesse impressionnante d'exécution; les meilleurs chiens mettent moins de 20 secondes pour réaliser le parcours. Chaque équipe est constitué de quatre chiens ou plus, en réalisant un parcours identique en parallèle. Pour passer le relais, les chiens doivent rapporter chacun à leur tour une balle à leur maître.

Le jeu consiste à franchir seul un parcours rectiligne en un minimum de temps avec une série de haies dont la hauteur varie en fonction de la taille du chien et d'atteindre une boîte munie d’une pédale contenant une balle. 
En appuyant sur une pédale, le chien déclenche un ressort et la balle est éjectée en l'air, il l’attrape au vol si possible et la rapporte à son maître tout en sautant les haies en sens inverse. Une fois le chien revenu à la première haie, l'un de ses coéquipiers s'élance à son tour. A égalité de fautes (refus de haies), l'équipe qui a réalisé le meilleur temps remporte l'épreuve.








- La randonnée à vélo avec son chien -


Afin de pratiquer en toute sécurité pour votre compagnon (et surtout si vous devez rouler sur ou près d’une route ou que votre compagnon manque de rappel), la barre de transition reste un moyen efficace de s’adonner à cette activité sereinement. Toutefois, celle-ci fort plaisante peut devenir un vrai cauchemar si on ne respecte pas un minimum de règles.

1) L’équipement :

- un vélo
- un chien (ayant un minimum d’éducation)
- une barre (il y en a sur la boutique Canineo - Accessoires Vélo-Rando). Celle-ci est composée de trois parties :
a) une bague d’adaptation (qui se visse avec une clé spécifique à 6 pans) qui se fixe sur la tige de la selle.
b) une barre que l'on visse sur la bague (ou clip selon les modèles) et que l’on pourra positionner à droite ou à gauche. Pour la sécurité de votre chien (surtout si vous allez sur la route), l’idéal est de la mettre à droite.
c) un sandow qui relie la barre au chien et qui sert d’amortisseur.

 


Enfin, la dernière chose, l’équipement du chien : il lui faudra un harnais de promenade ou de sport (anneau sur les épaules). Toutefois, pour les premières sorties (et surtout si vous possédez un chien de race moyenne à grande) le collier d’éducation vous sera fort utile.

2) Les premières sorties :

Selon l’écoute de votre chien, un ou plusieurs essais seront nécessaires avant de partir pour plusieurs kilomètres.
Le risque majeur est bien entendu l’écart brusque du chien et donc la chute du cycliste.
Pour éviter cela au maximum, il faudra :
a) rouler à une allure TRES modérée
b) être attentif à son chien en essayant d’anticiper ses actions ou réactions à un stimulus
c) FREINER doucement mais en arrêtant le vélo dès que le chien n’est plus « au pied » ou attentif (d’où l’utilité du collier d’éducation) avec l’ordre oral « au pied ». Le chien reprend sa place et on peut repartir sans oublier de le féliciter.
On peut aussi donner un petit coup de guidon dans le sens opposé au déplacement du chien toujours avec l’ordre « au pied ».

3) la vraie ballade :

Ca y est, votre chien a compris et vous, vous êtes plus décontracté, vous êtes prêts pour la vraie ballade.
Mais là encore, un minimum de « jugeote » va être de rigueur.
Selon votre chien, est-il : 
- jeune, adulte, âgé ?
- pantouflard, sportif ?

Selon les réponses, L’ALLURE, LA DISTANCE, ne seront pas les mêmes. Adaptez votre allure à votre chien mais aussi à vous afin de rester maître et du chien et du vélo !

4) Pour finir :

Que l’on fasse un, deux, 10 kilomètres ou plus, il ne faut pas oublier :
a) de faire des pauses en proposant de l’eau à votre compagnon
b) d’augmenter progressivement les distances et/ou allure
c) que cela reste de la BALLADE et donc du PLAISIR pour vous mais aussi pour LUI !

BONNE BALLADE !





- Le Frisbee -




Cette activité sportive est maintenant mise à la hauteur de nos poilus ! 

En France, dès 2007, sera lancé le Sport de Frisbee pour chiens par l’intermédiaire de la SCC (Société Centrale Canine) et les 800 clubs qu’elle fédère. Cette discipline peine à émerger malgré toute la volonté de la CNEAC, l’association en charge en France de la promotion de cette pratique. Si les propriétaires de chiens utilisent souvent le frisbee pour jouer, le chemin est encore très long pour faire accepter ce jeu comme une discipline à part entière ! 
Actuellement, le Frisbee se contente en France à quelques démonstrations sans véritables enjeux officiels. 

Le frisbee consiste à faire rapporter sous différentes formes son chien ce fameux disque, cette mini soucoupe volante. Cette discipline ludique qui peut être pratiquée par tous les chiens ne nécessite que très peu de matériel : uniquement un frisbee qui est définit suivant sa forme, son poids et son matériau.

LES CHIENS

Toutes les races de chiens peuvent pratiquer le disc dog mais certaines sont plus douées que d’autres, grâce à leur caractère, leurs capacités physiques et leurs morphologies. 

Le frisbee demande une grande agilité et une belle souplesse puisque pour rattraper la soucoupe en vol, le chien se doit de réaliser des cabrioles parfois spectaculaires.

Les chiens les plus utilisés sont des chiens de bergers de petite taille (Border Collie, Tervueren, Malinois, Berger australien), chiens travailleurs et rapides. D’autres races sont aussi utilisées avec autant de bonheur (Jack Russel, lévrier, pit bull) ou tout simplement nos jolis corniauds qui rejetés par leurs propriétaires parce que trop turbulents, voire hyperactifs, finissent souvent par devenir les rois de ce sport. 

POUR SA SANTE : il faut attendre quand même que la croissance du chien soit terminée avant de commencer un entraînement sérieux (entre 8 et 16 mois selon les races de chiens). C’est dangereux pour sa santé car les multiples sauts que demande ce sport peut fragiliser la constitution osseuse du chiots.
Afin de ne pas risquer de blesser le chien et, par là même, de lui inculquer la peur du frisbee, ce qui est contraire au but recherché, veuillez à bien choisir votre frisbee. Tous les grands fabricants de disque dog ont maintenant des articles plus souples que les frisbees standards.
Pensez aussi à l’échauffement votre chien. C’est très important avant chaque entraînement ou compétition avant chaque discipline : l’échauffement est primordial pour garder un chien en bonne santé et pour un entraînement sans blessure. 





   




- L'Agility -


L’AGILITY

C’est d'Angleterre que nous est venue cette discipline.
Deux personnes contribuent à l'essor de cette discipline en France, Jean-Paul Petitdidier qui, après une rencontre avec l'anglais Peter Lewis, élabore un projet de règlement présenté à la Société Centrale Canine le 20 octobre 1987. Le 1er janvier 1988 la S.C.C. homologue définitivement l'Agility.
C'est une activité ludique comprenant un règlement sportif et un cahier des charges. 

Il y a deux types d'épreuves :
- L'une s'appelle AGILITY :
Celle-ci comprend différents types d'obstacles : des sauts (haie, pneu, saut en longueur, mur), des obstacles à zones (passerelle, palissade, balançoire, table) et des obstacles de passage (tunnel souple dit "chaussette", tunnel rigide, slalom).
Sur les obstacles à zone, le chien doit obligatoirement mettre au minimum une patte dans les zones de montée comme de descente, le chien doit rester 5 secondes sur la table.
- L'autre s'appelle JUMPING:
Le jumping est essentiellement composé d'obstacles de sauts, tunnels et d'un slalom.
Le tracé des épreuves est laissé à l'imagination du juge, officiant lors des concours, qui s'appuie sur un règlement international. 

A l'occasion d'un concours, l'équipe "Maitre-Chien" doit mettre en évidence la qualité d'exécution des différents obstacles, la complicité qui règne entre le conducteur et son chien.
La vitesse n'est pas la priorité dans le parcours, mais sa qualité d'exécution. A chronomètre égal, l'équipe qui aura réalisé le parcours avec le moins de fautes, donc moins de pénalités sera classé devant. Les pénalités sont les fautes et les refus que peut faire un chien sur le parcours, chacun étant pénalisé par 5 points.
Toute personne désirant pratiquer doit être titulaire d'une licence délivrée par la Société Centrale Canine via la commission Nationale d'Education et Agility.
Les conditions d'attribution de cette licence, réservée aux membres d'une association affiliée sont subordonnées à l'engagement du licencié à respecter les règlements généraux de la Cynophilie française et la charte de déontologie.

Il existe 4 catégories de chiens selon leur taille et leur vélocité:
- Catégorie A pour les chiens de moins 37cm au garrot.
- Catégorie B pour les chiens à partir de 37cm et moins de 47cm au garrot.
- Catégorie C pour les chiens de 47cm et plus au garrot.
- Catégorie D pour les chiens molossoïdes, ou les chiens peu véloces comme le Dogue Allemand,LéonbergRottweiler etc...
En fonction de ces différentes catégories le juge règlera la hauteur des sauts correspondant à la catégorie :
- A 35cm
- B et D 45cm
- C 60cm
Il adaptera également la vitesse d'évolution pour chacune d'elle. Ex : 2,20 mètres/seconde, en catégorie A pour une épreuve avec zone Agility.

L’Agility, c’est aussi pouvoir passer une journée entre amis du chien. C’est aussi prendre du temps avec son chien, s’amuser avec lui.
Beaucoup de clubs pratiquent l’agility, que ce soit en concours ou en agility loisirs. 
Il y des championnats de France, du monde réservé aux chiens LOF. Des belles finales comme les masters France ou le Grand Prix de France. Celles-ci sont pour les chiens LOF et non LOF.





Accessoires pour Agility
    
Obstacle, Tunnel, Anneau, Piquets de slalom ...






- Weight Pulling -



Bien que n'importe quelle race peut pratiquer ce sport, il est celui qui attire habituellement plus les races comme Staffordshire Bull Terrier, Bulldogs, les Mastiffs, Boxers, etc) que toute autre race. Certaines organisations limitent leurs concours aux chiens de race pure tandis que d'autres sont ouverts à tous les chiens.




Le United Kennel Club (UKC) les règles de la concurrence reflètent les objectifs de compétitions, dans le but de démontrer l'endurance et la force d'un chien en tirant du poids. En bref, chaque chien à 60 secondes pour tirer le plus de poids qu'il peut dans une distance de 16 pieds «parachute». Les chiens sont séparés en "classes" en fonction de leur poids corporel. Les chiens qui tirent un plus grand pourcentage de leur poids corporel gagnent le plus de points.


Le chien porte un harnais rembourrés, qui est attaché à une «trace», qui se connecte à un "véhicule pondérée" qui est chargé de sacs de sable ou d'autres objets facilement pesé. Il ya trois différents types de véhicules. (Dimensions spécifiques pour chacune d'elles peut être trouvée dans les règles de l'UKC.) 


                               

- Pipettes Stronghold -

- Pipettes Stronghold -

Voici un produit qui a grandement facilité le traitement de certains problèmes cutanés des animaux.

Mode d'action
Le Stronghold est à base de Selamectine, un composé semi-synthétique de la classe des avermectines. La selamectine paralyse et/ou tue un large éventail de parasites invertébrés en perturbant la neurotransmission. Par conséquent l'activité électrique des cellules nerveuses des nématodes et celle des cellules musculaires des arthropodes sont inhibées, d'où paralysie ou mort des parasites concernés.

Une activité a aussi été démontrée vis-à-vis des stades immatures de la puce (larves et oeufs) et des filaires (larves).
Fonctionnement

Après administration cutanée, la selamectine est absorbée au travers de la peau et atteint sa concentration sanguine
maximale en environ 1 jour chez le chat et 3 jours chez le chien. Après absorption cutanée, la
selamectine se distribue de façon systémique et s'élimine lentement dans l'organisme, ce qui permet d'avoir des concentrations sanguines efficaces durant environ 1 mois
L'administration est particulièrement facile, il suffit de prendre soin de bien l'appliquer sur la peau. Idéal sur des animaux difficiles

LES INDICATIONS:


• Chez les chats et les chiens:
Les puces

- traitement et prévention des infestations par les puces pendant 1mois après l'administration, en dose unique, du médicament, et ce grâce à l’activité adulticide et larvicide du médicament. Le produit possède aussi une activité ovicide pendant les 3 semaines suivant son administration.
Pour la prévention des infestations par les puces, le médicament doit être administré TOUT LES MOIS pendant la saison des puces, en commençant un mois avant que les puces ne deviennent actives.
il faut savoir qu'un chien (ou un chat) qui se gratte a 90% de chances d'héberger des parasites, dont les plus fréquents sont les puces. Si vous ne voyez pas de puce, ne concluez pas à leur absence. Un chien qui se gratte doit AVANT TOUT être traité contre les puces!!! Si vous allez chez le véto pour cause de compagnon qui se gratte, commencez par le traiter contre les puces; vous avez 9 chances sur 10 de vous épargner la visite. Les autres cas sont plus complexes...

La dirofilariose (vers du coeur)
- Prévention de la dirofilariose due à Dirofilaria immitis par administration mensuelle du médicament. C'est un ver qui vit dans le coeur des chiens et il est transmis par un moustique présent dans le sud de la France. Evidemment, comme l'adulte se développe dans la cavité cardiaque, il s'agit d'une maladie gravissime, pas si rare dans les zones endémiques, mais très méconnu

La gale des oreilles
Il s'agit d'un parasite acarien qui vit dans le conduit auditif et qui provoque la formation d'un cérumen dense et noire caractéristique. L'animal se gratte beaucoup les oreilles, et des complications parfois sévères surviennent. C'est une affection qui touche essentiellement les jeunes issus de chenil ou d'animalerie:

Stronghold est une révolution dans le traitement de la gale des oreilles: une application suffit à tuer les parasites, alors qu'avant, un traitement local quotidien, long et parfois difficile sur des animaux réfractaires (et déja en souffrance) était nécessaire
Le traitement consiste en une administration unique du médicament.

• Chez les chats uniquement:
- Traitement des infestations par les poux

Les vers intestinaux:
Il s'agit des ascaridoses intestinales dues aux formes adultes des ascaris (Toxocara cati); ce sont des vers que l'on retrouve souvent chez les jeunes chatons. Ce produit est donc adapté à un programme de vermifuguation sur un jeune en croissance. Par contre, il ne traite pas le tenia (vers solitaire), très fréquent chez l'adulte. Dans ce cas, il faut utiliser un vermifuge par voie orale, ou en injection.

traitement des ankylostomidoses intestinales dues aux formes adultes des ankylostomes
• Chez les chiens uniquement:
La gale du corps

Il s'agit d'un parasite qui se développe dans la peau du chien et qui provoque un prurit intense dans 80% des cas. Les formes les plus graves altèrent
l'état général du chien au point de le mener à la mort dans certains cas (extrêmes...)
Là encore, il s'agit d'une révolution dans le traitement de cette affection. La gale du corps est fréquente chez le chiot ou le chien ayant séjourné en chenil. Alors qu'avant, le traitement consistait en des bains contraignants, utilisant des produits toxiques, ou des injection d'avermectines non étudiées pour le chat et le chien (et d'ailleurs dangereuse chez certaines races), Stronghold est une solution simple, facile et très efficace.

Pour l'élimination complète des parasites, le médicament doit être administré deux fois, à 1 mois d'intervalle.
- Traitement des infestations par les poux broyeurs dues à Trichodectes canis

- Traitement des ascaridoses intestinales dues aux formes adultes d’Ascaris (Toxocara canis). Idem que pour le chat, le tenia n'est pas traité par ce produit. A utiliser sur un programme de vermifugation d'un chiot, puis utiliser un produit en voie orale.

Les contre-indications

Elles sont rares et peu contraignantes: ne pas administrer chez les animaux de moins de 6 semaines d'âge. Ne pas utiliser sur des chats atteints de maladies concomittantes, ou affaiblis et d'un poids insuffisant pour leur taille et leur âge.
Précautions particulières d’emploi pour un effet optimal:

Le médicament doit être appliqué seulement sur la peau. Il ne doit pas être administré par voie orale. Il ne faut pas appliquer le traitement si le poil de l'animal est mouillé. Toutefois, le fait que l'animal soit shampouiné ou mouillé au moins 2 heures après le traitement n'affecte pas l'efficacité du médicament.
Empêcher l'animal de se baigner dans tous les endroits où il peut y avoir de l'eau dans les 2 heures suivant l'administration du médicament.

CONCLUSION

Pour tous les problèmes évoqués, il existe à chaque une solution unique alternative; Mais pour traiter un chiot acheté récemment en animalerie ou chez un particulier, par exemple, ce produit est parfaitement adapté. En effet, il n'est pas rare qu'un tel chiot ait des puces, des vers, et parfois la gale des oreilles. Une application du produit règle quasiment tout à la fois. On croirait presque à de la sorcellerie! Dans le cas d'un pathologie unique, il vaut mieux considérer les alternatives possibles en fonction du cas, sauf en ce qui concerne les gales (oreille et corps) ou ce produit montre une efficacité, une facilité d'emploi et un rapport efficacité/cout inégalé.